2008

2008s

Les tâches d’évaluation diagnostique en mathématiques

Les tâches d’évaluation diagnostique en mathématiques permettent de déterminer si une ou un élève maîtrise ou non les notions préalables essentielles à l’apprentissage d’un nouveau concept.

Cette webémission vous permettra d’alimenter vos discussions en communauté d’apprentissage professionnelle (CAP) et de guider la planification de votre enseignement. En effet, vous aurez l’occasion de voir trois enseignantes et une directrice d’école discuter de pédagogie portant sur plusieurs composantes, dont la planification à rebours, l’évaluation diagnostique et l’évolution de leurs élèves.

Cette webémission se partage en quatre parties :

En premier lieu, la CAP se penche sur la question suivante « Que voulons-nous que nos élèves apprennent? ». Trois enseignantes planifient conjointement à rebours en se référant au programme-cadre révisé de mathématiques de la 1re à la 8e année et au document des Apprentissages essentiels de 3e année.

En second lieu, une enseignante assigne une des tâches (en numération et sens du nombre) en salle de classe.

En troisième lieu, la CAP se pose la question « Que faisons-nous avec les élèves qui n’ont pas les notions préalables? ». Une directrice d’école se joint aux trois enseignantes et discute des stratégies à utiliser.

Finalement, lors de la dernière rencontre de la CAP, la directrice d’école et les trois enseignantes font un retour sur leur expérience et discutent de leurs observations en salle de classe.

Cette webémission se veut pratique et explicite pour que vous puissiez à votre tour profiter d’échanges pédagogiques pertinents et productifs lors de vos prochaines rencontres d’équipes de collaboration.

Questions de discussion :

    1. Qu’est-ce que j’ai à enseigner?
    2. Que voulons-nous que nos élèves apprennent?
    3. Que faisons-nous avec les élèves qui n’ont pas les notions préalables?
    4. Où se situe l’élève par rapport aux connaissances et aux habiletés préalables aux prochains apprentissages?
    5. Quel rôle la direction peut-elle jouer dans une CAP?
    6. Quelles ressources peut-on utiliser pour préparer nos leçons?
    7. Avons-nous de telles ressources à notre école?
    8. Comment une CAP peut-elle guider la planification de notre enseignement?
    9. Dans quel but assigne-t-on une tâche diagnostique?
    10. Quelle place une tâche diagnostique occupe-t-elle lors de la planification?
    11. Si je fais partie d’une petite école ou que je suis la seule personne à mon niveau, que puis-je faire pour avoir une CAP?

 

Segments

Les écoles en action

Dans le cadre de cette webémission, vous verrez M. Issam Massouh et son équipe discuter de leurs belles trouvailles, faites à partir des écoles en action. Leur discussion porte sur cinq thèmes principaux :

  1. Culture organisationnelle
    Les écoles en action comprennent des cultures collaboratives où le personnel enseignant et l’administration de l’école apprennent ensemble. Les écoles se sont éloignées du modèle« alvéolé » des salles de classe isolées pour adopter celui des « portes ouvertes » où priment le soutien mutuel et le partage des risques. Les membres du personnel sont ouverts aux idées et aux pratiques nouvelles; ils tentent de déterminer les mesures à prendre pour améliorer l’efficacité de l’enseignement et la réussite de l’apprentissage. Tout le personnel, les concierges, les secrétaires ainsi que le personnel enseignant sont considérés comme étant des membres clés de l’équipe. Les parents participent également de diverses façons dans la communauté scolaire.
  2. Orientation
    Les écoles ont créé un environnement où l’objectif principal est l’apprentissage et où la littératie et la numératie sont essentielles. Les écoles concentrent leurs efforts sur l’amélioration de la littératie et de la numératie et incorporent cet objectif à tous les aspects de leur programme scolaire.
  3. Leadership
    Les administrations d’école cherchent à concilier la pression qu’elles exercent et l’appui qu’elles fournissent à leur personnel; elles donnent des défis à relever ainsi que des encouragements. Le leadership est distribué et partagé; il n’est pas restreint à une seule personne, par exemple, à une seule administratrice ou à un seul administrateur.
  4. Évaluation, responsabilisation et utilisation des données
    Les administrations d’école et les enseignants éprouvent une certaine part de responsabilité pour l’apprentissage des élèves. Les données de l’OQRE sont utiles et informatives; elles renseignent sur la situation de l’école et sont une importante source d’information. Toutefois, les données de l’OQRE ne sont pas les seules données utiles aux enseignants; ceux-ci utilisent également d’autres données d’évaluation qu’ils ont développées ainsi que des tâches qu’ils ont préparées en collaboration. Les enseignants emploient diverses méthodes, comme les tableaux de pistage, pour faire le suivi des progrès de l’élève et pour cerner les groupes d’élèves qui requièrent des interventions particulières.
  5. Liens au-delà de l’école
    Ces écoles ne sont pas isolées – elles sont liées de près à leur conseil scolaire et font souvent partie de familles d’écoles qui offrent plusieurs programmes. Les surintendances leur rendent visite fréquemment; elles se tiennent au courant des événements qui s’y déroulent et aident les écoles à découvrir d’autres ressources et sources d’appui. Plusieurs des écoles ont forgé des liens solides avec leurs communautés et, de façon croissante, avec les autres écoles de leur conseil scolaire ainsi que celles des autres conseils.

Il est à espérer que les anecdotes relatées dans cette webémission réussiront à encourager tout le monde à réfléchir au sujet de leurs propres communautés d’écoles et qu’elles les inciteront à contribuer à l’élan que connaissent les écoles de l’Ontario afin d’améliorer le rendement des élèves.

Avant de visionner la webémission, nous vous encourageons à vous poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que les autres écoles peuvent apprendre de notre école?
  • Quels sont les défis de notre école?
  • Est-ce que nos élèves développent leur plein potentiel?
  • De quels renseignements avons-nous besoin pour répondre à cette question?
  • Comment faire pour évaluer ces renseignements?
  • Quelles mesures allons-nous prendre par rapport aux résultats?
  • Quelles décisions allons-nous prendre par rapport à la réalité constatée en salle de classe?
  • Quelles mesures allons-nous prendre par rapport aux besoins constatés?
  • Sommes-nous prêts pour l’autoévaluation?
  • Comment procéder pour l’autoévaluation entre collègues?
  • Comment faire pour continuer à assurer le suivi et à s’épanouir sur le plan professionnel?
  • Qu’avons-nous besoin d’apprendre afin d’améliorer le rendement des élèves?
Segments
Les 5 themes principaux

L’enseignement axé sur la communication orale au cycle préparatoire

La communication orale est l’une des clés de l’apprentissage aux cycles préparatoire et primaire. Elle sert de levier pour activer la réflexion de l’élève et l’engager dans un dialogue structuré qui l’aide à produire du sens, à approfondir sa compréhension et à acquérir de nouvelles perspectives. L’enseigner devient une priorité pour tout enseignante ou enseignant conscient que la langue est un système d’expression et de communication visant la croissance personnelle à l’aide duquel l’élève peut se construire une identité.

En fait, la communication orale aura un impact à long terme sur la réussite scolaire, sociale et personnelle de chaque élève. Dans le contexte scolaire francophone de l’Ontario, ce travail de fond commence dès l’entrée des élèves à l’école, alors que les enseignants cherchent, avec doigté et patience, à susciter et à soutenir le plaisir de parler et d’apprendre dans la langue française.

La communication orale joue un rôle primordial dans un programme d’enseignement équilibré. Elle favorise le développement de la conscience phonologique et syntaxique, et l’acquisition du vocabulaire et des structures langagières sur lesquelles s’appuient les élèves pour comprendre, lire, écrire et communiquer en français. C’est ainsi que les élèves qui ont acquis des habiletés en communication orale voient progresser leurs compétences en lecture (p. ex., comprendre des textes) et en écriture (p. ex., élaborer des idées). L’interdépendance entre les domaines d’étude du français, soit la communication orale, la lecture et l’écriture, permet l’acquisition de compétences indispensables dans toutes les matières scolaires et amène les élèves à relier savoirs et vécu. Chacun de ces domaines conserve sa spécificité, mais tous sont axés sur la construction de sens. Ainsi, l’acquisition de compétences dans un domaine contribue à l’acquisition de compétences dans les autres domaines.

Dans le cadre de cette webémission, vous aurez l’occasion d’écouter Madame Phyllis Dalley, chercheure à l’Université d’Ottawa, vous parler des résultats de ses recherches et vous verrez également deux enseignantes et un enseignant au cycle préparatoire, en action. Ils démontreront comment ils incorporent la communication orale dans leurs classes qui ont des profils variés, c’est-à-dire, des classes comprenant des élèves suivant des programmes ALF et PDF, des élèves maîtrisant bien la langue et même, dans une des trois classes, des élèves autistes.

Avant de visionner la webémission, nous vous encourageons à vous poser les questions suivantes :

Quelles sont les forces de notre école par rapport à la communication orale?
Quels sont les défis de notre école par rapport à la communication orale?
Quelles sont les forces de ma salle de classe par rapport à la communication orale?
Quels sont les défis de ma salle de classe par rapport à la communication orale?
Quelles pratiques d’enseignement efficace peut-on utiliser pour assurer un soutien linguistique?
Quelles activités peut-on suggérer aux parents ou tuteurs pour favoriser le développement de la communication orale chez leur enfant?
Comment peut-on intégrer la communication orale dans les situations d’enseignement en lecture et en écriture?

Segments
Trois enseignants en action
top
Abonnez-vous au bulletin d’information ApprendreEnseignerInnover
Inscrivez-vous à notre bulletin et soyez parmi les premiers à être informés lorsque de nouvelles ressources sont publiées sur ApprendreEnseignerInnover.
Never display this again
close